Championnats de France Jeunes à Chateauroux

C’est pas moins de 6 jeunes qui ont participé aux championnats de France, Océane (10’53 ) et Elias (9’32) sur 3000m, Lucas (13m12) et Quentin (14m53) au poids de 5 kg, Aymeric au 400m (50″53) et son frère Baptiste 1m85 en hauteur..
Comme à chaque fois, ce haut degré de compétition a impliqué beaucoup d’émotions et d’énergie, une  prise d’expérience qui mène à une meilleure connaissance de soi, des autres aussi…
Si l’on devait mettre en valeur l’événement marquant de ces championnats, c’est bien sûr le formidable parcours de Quentin, sur lequel nous allons nous attarder.

Quentin Stoupy a commencé en 2009 en alternance avec la pratique du tennis puis s’est centré de plus en plus sur le premier sport olympique avec une préférence pour le javelot, ce qui ne l’empêche pas de sauter par ailleurs plus de 6m50 en longueur… Sa progression a été continue avec 30m04 en benjamin (500 g), 46m44 en minimes (600 g) pour atteindre aujourd’hui 57m57 (700 g).
Élève de première en section sportive à Liévin, le protégé de Zenon, s’est une fois de plus surpassé, frôlant la troisième place nationale, ravie par un sociétaire belge de Lille Métropole.
Les règlements sont les règlements, gageons que cette déception se transforme en motivation durant les entrainements futurs !

Quentin , une technique qui s’affirme !

Le mot du coach (Zénon Turbanski):

"Quentin rate de de peu la place en finale mais domine sa série au javelot, puis, cheville contusionnée, bloquée, se surpasse néanmoins en se hissant dans le fleuron final et là, avec le panache stelliste, bat par 2 fois son RP avec 57,57m. Le juge-arbitre lui passe au tour du cou le badge tricolore du podium, il est 3e français car un belge s'est intercalé devant lui. Les officiels encadrent les 3 lauréats pendant 20mn, les gardent dans la chambre officielle... puis, pour une clause obscure (les européens non sélectionnés, mineurs, peuvent monter sur la boîte...) alors, ils lui enlèvent le badge officiel et le prient de s'écarter du podium ! No comment ... Super l'athlète, quand, sur 1 pied, il améliore par 2 fois sa meilleure perf : nul doute que cette sombre mésaventure donnera à tout le groupe, la motivation pour continuer à se préparer encore mieux, plus fort, plus haut, plus vite, se renforcer la ceinture pelvienne, s' assouplir la ceinture scapulaire, des lames d'acier. L'an prochain, nous qualifierons encore davantage de jeunes motivés, assidus à TOUS les entraînements (;-) Ils ont goûté la douce saveur du surpassement, le mois d'octobre leur offre déjà l'opportunité des France par équipe et l' Étoile y brillera encore plus fort ! "

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s